Seule avec
Mr Darcy

Abigail Reynolds

Une variation d'Orgueil et Préjugés de Jane Austen et traduit par Flore Cherel

Et si, après le mariage de Charlotte, Elizabeth Bennet se retrouvait piégée avec l’orgueilleux et désagréable Mr Darcy dans un minuscule cottage pendant une tempête de neige ?

Acheter l'ebook

Vous trouverez Seule avec Mr Darcy en vente sur ces plateformes.

Vivlio

Apple

Acheter la version brochée

Vous trouverez Seule avec Mr Darcy sur Amazon.

Amazon

À propos de Flore Cherel

Romancière, traductrice et illustratrice, Flore Cherel aime la diversité et par dessus tout, elle adore lire.

Originaire de Normandie, Flore Cherel a été bercée par les romans des bibliothèques Rose et Verte de l’époque. Fan du Club des Cinq et d’Alice Roy, elle dévore tout ce qui lui tombe sous la main, c’est-à-dire l’intégralité des romans jeunesse de la bibliothèque de son village.

Seule avec Mr Darcy - Abigail Reynolds - Extrait

La fatigue pesait sur ses membres, mais elle ne voulait pas y céder et montrer sa faiblesse.

— Je dois partir maintenant, mais je vous enverrai de l’aide dès que possible.

Il tourna son visage vers elle, un côté dans l’ombre, l’autre dans la lumière du feu. Il avait l’air épuisé.

— Miss Elizabeth, je salue votre bravoure, mais vous ne pouvez pas sortir par cette tempête. Comment retrouveriez-vous votre chemin vers la route quand vous ne pouvez même pas voir à quelques mètres ? Non, nous devons rester ici jusqu’à ce qu’elle se calme.

— Je ne peux pas attendre ! Il fera bientôt nuit.

Et s’ils étaient piégés après la tombée de la nuit, sa réputation ne s’en remettrait jamais. Même si tout le monde savait qu’elle n’était pas assez belle pour tenter Mr Darcy.

— C’est malheureux, mais il n’y a pas d’autre choix. Je ne peux pas vous laisser risquer votre vie dans cette tempête.

Il ne pouvait pas l’y obliger ! Elizabeth essaya de compter lentement jusqu’à dix avant de répondre.

— C’est ma décision, Monsieur ! Et j’ai bien l’intention de partir.

Même le ciel savait qu’il avait probablement raison, mais le ciel était bien plus indulgent que la société de Meryton.

Il secoua la tête.

— Je suis fatigué, Miss Elizabeth. Ne me forcez pas à rester dans l’embrasure de la porte et à bloquer votre sortie. Je ne suis pas plus satisfait que vous de la situation, mais je n’aurais pas votre mort sur la conscience. Si mon état actuel n’est pas une garantie suffisante pour votre sécurité, je vous donne ma parole que je ne m’approcherai pas de vous, dit-il avec une grimace acerbe.

Ce n’était pas le danger qu’il représentait qui la préoccupait, mais la menace des commérages.

L'avis de Luse

Absolument ravie : Aucun temps mort dans cette histoire. C’est avec un immense plaisir que j’ai retrouvé les personnages de Jane Austen. L’auteure a fait un travail remarquable dans cet ouvrage. Les intrigues et les situations sont bien écrites et le suspense est d’un bout à l’autre de l’ouvrage. je remercie Abigail R. pour la traduction tant attendu de ce livre. Et espère que très vite d’autres suivront. Je recommande très fortement cette variation à tous les fans de Jane Austen.

5/5
Retour haut de page